Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 8 décembre 2018 à 14h30

Marche festive pour le climat

Après le succès des marches du 8 septembre et du 13 octobre, nous appelons à une mobilisation internationale pendant les prochaines négociations climatiques mondiales : la COP24. Soyons nombreuses et nombreux dans les rues partout le 8 décembre, pour rappeler l'urgence d'agir !
RDV 14h30 devant la préfecture de Pau, place Clemenceau.
Venez sonnez l'arme climatique avec vos Casseroles, Sifflets, Réveils,...

Le 8 décembre 2018, c'est l'alarme climatique dans le monde entier, et elle sonnera à Pau aussi. Rendez vous devant la préfecture à 14h30 pour une marche bruyante, salutaire, symbolique et festive, qui se terminera pas loin du Leclerc. Venez avec de quoi faire du bruit. Les déguisements en animal ou végétal seront appréciés!

Initié par 350.org dans le cadre de sa campagne internationale "riseforclimate", l'appel à faire sonner dans les rues l'alarme climatique a été repris par de nombreux collectifs et associations. A Pau, "il est encore temps Pau Béarn", "CAAC ANVCOP21", "Pau à Vélo" et les "gilets jaunes" veulent répondre à cet appel.

En plein sommet mondial sur le climat en Pologne (cop 24), après la démission de Nicolas Hulot en France dénonçant le pouvoir des lobbies et le manque d'ambition écologique, après la sortie du rapport du GIEC +1.5°C (qui annonce entre autre la mort à venir d'au minimum 75% des coraux), après les récents incendies en Californie, alors que 70% des insectes et 30% des oiseaux ont disparus, que les ressources minières se raréfient, que nos océans se vident de poissons et se remplissent de déchets plastiques, que la finance continue d'investir dans l'extraction des ressources fossiles, les citoyens du monde entier sortiront dans la rue pour faire sonner l'urgence écologique et climatique. Plus que des petit pas, nous les participants d'une société de consommation effrénée devons faire un véritable bond salvateur. Un bond vers un mode de vie sobre, et respectueux du vivant qui foisonne encore sur notre planète. Ce bond nous ne pouvons le réussir que tous ensemble, dans la justice sociale.

Tout se joue en ce moment même: impulser un changement radical, ou tomber dans le gouffre des conditions climatiques hostiles, des difficultés lourdes pour la production alimentaire, des pénuries de ressources, des déplacements massifs de populations, des crises sanitaires graves, des conflits armés.

Le 8 décembre à Pau, un réveil géant sonnera et le mange-monde sera là. Mais aussi la musique, la nature qui se défend, et les humains qui font des choix.

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir